Caritas | Réfugiés
16775
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16775,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

À l’extérieur de la Syrie

Alors que le conflit en Syrie entre dans sa cinquième année, Caritas, une des rares agences internationales à l’oeuvre encore dans le pays, continue à venir en aide au peuple syrien. Mais la guerre a provoqué une catastrophe humanitaire qui s’étend bien au-delà des frontières.

Environ 11,3 millions de personnes ont été obligées d’abandonner leurs foyers – dont 4,8 millions se sont enfuies vers d’autres pays pour échapper à la violence et tenter de reconstruire leurs vies.

La Syrie est actuellement la principale urgence pour Caritas, et le personnel dévoué de Caritas Jordanie, Caritas Liban et Caritas Turquie fait de son mieux pour venir en aide aux réfugiés.

Toutefois, au cours des 12 derniers mois la crise a acquis une dimension mondiale, alors qu’un nombre croissant de Syriens ont quitté les pays avoisinants pour entreprendre la périlleuse traversée de la Méditerranée en direction de l’Europe.

Les organisations Caritas de France, d’Autriche, de Grèce, de Croatie, d’Italie, de Serbie, de Slovénie, de Macédoine, de Hongrie et d’ailleurs ont réagi avec célérité et détermination face à la plus grande émigration en masse jamais vue depuis la Deuxième Guerre Mondiale.

Caritas, le bras charitable de l’Eglise catholique, est engagée dans la lutte pour sauver des vies humaines et les moyens de subsistance.

Le Pape François a manifesté sa solidarité à l’égard des migrants,  et  a rencontré des réfugiés au Centre d’accueil de migrants  Moria, lors de sa visite à l’île de Lesbos, en avril dernier. Il a invité trois familles de réfugiés à rentrer avec lui à Rome.

Nous espérons que le monde sera sensible à ces scènes de besoin tragique, voire désespéré, et répondra d’une manière digne de notre humanité commune.
- Pape François, Lesbos (Avril2016)

« La campagne #peacepossible4syria dit que la guerre en Syrie a fait 4,8 millions de réfugiés et 6,5 millions de déplacés internes. Aidez @iamCARITAS à sensibiliser ».

A travers ses partenaires sur le terrain, Caritas a pu venir en aide à des dizaines de milliers de familles en Syrie, au Liban, en Jordanie et en Turquie. Elle fournit de la norriture, des abris d’urgence, des soins de santé gratuits et un soutien médical, des couvertures, des vêtements et des articles ménagers, ainsi que des services de conseil et des lieux de rencontre accueillants où les enfants peuvent jouer et s’instruire.

Mais ces mouvements de masse de centaines de milliers de personnes ont suscité de nouveaux défis pour Caritas au Moyen-Orient et en Europe.

Alors que cette année l’Italie a vu augmenter légèrement à peine le nombre d’arrivées par mer, la Grèce est jusqu’à présent le pays le plus sérieusement touché. La situation créée par les nouvelles arrivées est extrême: la capacité d’accueil des îles grecques – Lesbos, Chio et Rhodes – est largement dépassée.

La Pape François a mis en relief le fait que l’assistance offerte par Caritas aux Syriens, quelle que soit leur appartenance ethnique ou leur religion, est une manière de contribuer à asseoir la paix. Il exhorte les personnes à faire davantage et a invité chaque paroisse en Europe à accueillir une famille.

Caritas Internationalis travaille avec les gouvernements européens et les communautés catholiques pour accueillir les réfugiés, tout en oeuvrant également pour asseoir la paix dans leurs pays d’origine.

Le plus grand cadeau que nous pouvons offrir à l’autre est l’amour.
- Pape François, lors de sa visite au camp de réfugiés Moria, sur lîle grecque de Lesbos (Avril 2016)

Que pouvez-vous faire pour aider ?