Les enfants sont l’avenir de la Syrie - Caritas
16659
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16659,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.3,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
 

Les enfants sont l’avenir de la Syrie

La Jordanie a accueilli environ 1,5 million de réfugiés syriens.

Le système scolaire local est ouvert à tous les enfants, mais de nombreuses écoles sont souvent surchargées et coûtent cher.

Les enfants syriens qui ont été obligés d’abandonner l’école à cause de la guerre ont pris du retard et ont besoin d’un soutien supplémentaire. Beaucoup d’entre eux ont subi de sérieux revers dans leur parcours scolaire.

A travers Caritas Jordanie, Catholic Relief Services donne des opportunités aux enfants réfugiés syriens en leur proposant des classes de section maternelle, des classes de rattrapage ou de remise à niveau et des espaces adaptés aux enfants. Ils fournissent également un soutien pédagogique, des activités psychologiques et de conseil, et des interventions liées aux besoins de la santé émotionnelle et mentale des enfants réfugiés.

Plus de 16.700 enfants syriens réfugiés bénéficient du programme éducatif jordanien à Amman et dans d’autres villes du pays.

Il y a de nombreux défis à relever. En Jordanie les réfugiés essaient de construire un avenir  différent, mais les emplois sont rares et les enfants réfugiés ont souvent du mal à se faire accepter à l’école, ou prennent du retard parce qu’ils sont traumatisés par la violence qu’ils ont vécue ou ce qu’ils ont laissé derrière eux.

Nous avons un proverbe en arabe qui dit: l’apprentissage est la lumière
– Amar, 11 ans

Wael
Wael, 11 ans, et sa famille ont abandonné leur maison à Damas et sont venus s’installer en Jordanie il y a quatre ans. Après avoir manqué une année scolaire à cause de la guerre, Wael a commencé par suivre des classes de rattrapage de Caritas et fréquente actuellement une école de remise à niveau. Il est déjà en train de programmer son avenir: “Je veux être pilote pour pouvoir voir les nuages.” Wael est un des 7.750 enfants qui bénéficient du Programme d’éducation et de protection pour les Syriens réfugiés, géré par Caritas Jordanie en partenariat avec Catholic Relief Services.
La récréation à l’Ecole en Jordanie
Redécouvrir la joie de jouer pendant la récréation à l’Ecole Latine d’Ashrafieh, à Amman, Jordanie. Tous les après-midis, du lundi au mercredi, Caritas Jordanie propose aux enfants réfugiés des classes de remise à niveau dans cette école.
Rakya
Rakya, 5 ans, est une élève de l’Ecole Latine d’Ashrafieh à Amman, Jordanie. Elle vient de Syrie et aime étudier les mathématiques et jouer sur son iPad.
Des enfants assemblent des puzzles dans l’espace adapté géré
Des enfants assemblent des puzzles dans l’espace adapté géré par Caritas Jordanie à Amman.
Les enfants de la section maternelle
Les enfants de la section maternelle à l’Ecole Latine de Fuheis à Amman, Jordanie, passent beaucoup de temps à jouer.
Le transport scolaire est un des services fournis par Caritas Jordanie.
Des enfants arrivent à l’Ecole Latine d’Ashrafieh à Amman, Jordanie. Le transport scolaire est un des services fournis par Caritas Jordanie.
Un jeune élève impatient d’intervenir en classe
Un jeune élève impatient d’intervenir en classe à l’Ecole Latine d’Ashrafieh à Amman, Jordanie. Tous les après-midis, du lundi au mercredi, Caritas Jordanie propose aux enfants réfugiés des classes de remise à niveau dans cette école.
Des enfants assemblent des puzzles
Des enfants assemblent des puzzles dans l’espace adapté géré par Caritas Jordanie à Amman. Les Espaces adaptés aux enfants font partie du Programme d’éducation et de protection pour les Syriens réfugiés en Jordanie, géré par Caritas Jordanie en partenariat avec Catholic Relief Services (CRS).
Les enfants aiment écouter des histoires
Les enfants aiment écouter des histoires et dessiner dans l’espace adapté géré par Caritas Jordanie à Amman.
Des écoliers jouent au foot
Des écoliers jouent au foot pendant la récréation à l’Ecole Latine d’Ashrafieh, à Amman, Jordanie. Tous les après-midis, du lundi au mercredi, Caritas Jordanie propose aux enfants réfugiés des classes de remise à niveau dans cette école. Les classes de remise à niveau sont des cours intensifs pour des enfants âgés de 6 à 12 ans inscrits dans les écoles publiques, qui risquent d’abandonner l’école en raison de la difficulté du programme scolaire jordanien. L’objectif de ces classes est de qualifier les élèves et de les encourager à poursuivre leur scolarité.

Que pouvez-vous faire pour aider ?